Journée européenne des langues

Il ne s'est jamais présenté autant d'occasions de travailler ou d'étudier dans un autre pays européen, mais le manque de connaissances linguistiques empêche bon nombre de personnes de saisir ces opportunités. Du fait de la mondialisation et des structures des grandes entreprises internationales, les compétences en langues étrangères sont de plus en plus indispensables aux citoyens pour travailler efficacement dans leur propre pays.

La généralisation de l’anglais à l’échelle internationale est irrésistible ; l’acquisition d’un certain niveau dans cette langue semble prioritaire. Cependant, une fois que ce niveau a été atteint, il n’y a pas de raison de s’arrêter à l’anglais. Beaucoup d’autres langues, comme par exemple l’espagnol, sont des outils tout aussi utiles afin de profiter au maximum de sa vie, que ce soit dans son travail, dans ses études ou pendant ses voyages. Au fur et à mesure que les gens parlent davantage ce qui est aujourd’hui la « lingua franca », ce qui fera la différence, c’est la capacité de parler d’autres langues. Dans le monde professionnel et de l’enseignement, qui sont devenus très concurrentiels, les compétences linguistiques sont appréciables. Au-delà des avantages économiques qu’elles procurent, elles nous encouragent à nous ouvrir davantage aux autres, à leur culture et leurs attitudes et à faire preuve d’une souplesse mentale plus grande en nous permettant d’évoluer dans différents systèmes de représentation du monde.

Pour mettre l’accent sur l’intérêt de l’apprentissage des langues, le Conseil de l'Europe a institué une Journée européenne des langues (JEL) qui est célébrée chaque année le 26 septembre. Le GERES s’associe aux efforts du Conseil de l’Europe en promouvant les objectifs de cette journée qui visent notamment à développer une prise de conscience de la nécessité de diversifier la gamme de langues apprises et de l'importance de développer un certain degré de compétences dans deux langues étrangères pour une pleine participation à la citoyenneté démocratique en Europe.

 

Nunca han existido tantas oportunidades de trabajo o estudio en otro país europeo. Sin embargo, la falta de competencias lingüísticas es un lastre para muchas personas que podrían beneficiarse de ellas. Debido a la globalización y a las estructuras de las grandes empresas internacionales, los conocimientos de lengua extranjera se han vuelto necesarios para realizar un trabajo eficaz en el propio país de origen.

La generalización del inglés a escala internacional es irresistible; la adquisición de un cierto nivel en esta lengua parece ser una prioridad. Ahora bien, una vez alcanzado ese nivel, no hay motivo alguno para detenerse allí. Muchos otros idiomas, como por ejemplo el español, son herramientas útiles para aprovechar al máximo de la vida, ya sea en el trabajo, en los estudios o durante los viajes. A medida que la gente hable cada vez más lo que es hoy la “lingua franca”, lo que hará la diferencia será la capacidad de hablar otros idiomas. En el mundo profesional y en el de la enseñanza, que se han tornado muy competitivos, las destrezas lingüísticas son apreciables. Más allá de las ventajas económicas que procuran, nos animan a abrirnos a los demás, a su cultura, a sus actitudes y dar prueba de una flexibilidad mental mayor permitiéndonos evolucionar en diferentes sistemas de representación del mundo.

En vistas de poner el acento en el interés del aprender idiomas, el Consejo de Europa ha instituido el Día Europeo de las Lenguas, que se celebra el 26 de septiembre de cada año. El GERES se asocia a los esfuerzos del Consejo de Europa promoviendo los objetivos de este evento que buscan desarrollar una toma de conciencia de la necesidad de diversificar la gama de idiomas aprendidos y la importancia de desarrollar competencias en dos lenguas extranjeras para una plena participación ciudadana y democrática en Europa.

Infos, actus... Partagez ces contenus et rejoignez-nous sur :

Nos sponsors pour l'année 2017

Association à but non lucratif (loi 1901) déclarée au Journal Officiel de la République Française

 © 2006-2017 GERES