L'enseignement des langues

dans les écoles d'ingénieurs

Face à l’internationalisation du savoir et de la production technologique, l’école d’ingénieurs se doit de former un professionnel qui réponde aux attentes du marché du travail et aux exigences des recruteurs.

L’ouverture à l’international est donc un besoin et l’enseignement des langues étrangères accompagne cet effort de l’école à l’internationalisation. Parmi les compétences dites « transversales » des ingénieurs, qui viennent en complément de leurs compétences scientifiques et techniques, on cite toujours la « compétence au travail en contexte international ». Communiquer, comprendre, écouter, négocier, argumenter et écrire dans des langues autres que le français et s’adapter aux autres us et coutumes pour fonctionner sur place ou à distance dans un contexte multiculturel, voilà le quotidien du jeune ingénieur.

Dans ce contexte, la Conférence des Directeurs des Écoles Françaises d’Ingénieurs a voulu dresser un panorama le plus complet possible de la diversité de l’enseignement des langues dans les écoles supérieures françaises. Dans une étude intitulée « La diversité de l’enseignement des langues étrangères dans les écoles d’ingénieurs », la CDEFI voulait évaluer les tendances qui se profilent sur l’enseignement des langues en général et sur quelques langues en particulier parmi lesquelles, bien sûr, l’espagnol.

 

Frente a la internalización del saber y de la producción tecnológica, las escuelas de ingenieros han de formar a profesionales que respondan a las expectativas del mercado del trabajo y a las exigencias de los empleadores. La apertura internacional es por, lo tanto, una necesidad y la enseñanza de lenguas extranjeras es uno de los vectores del esfuerzo que hacen estos establecimientos en beneficio de la internacionalización de su formación. Entre las competencias llamadas « transversales » de los ingenieros, que complementan las competencias científicas y técnicas, se cita siempre « la competencia para el trabajo en un contexto internacional ». Comunicarse, comprender, escuchar, negociar, argumentar y escribir en otros idiomas distintos del francés, adaptándose a usos y costumbres diferentes para trabajar in situ o a distancia en un contexto multicultural, constituyen acciones del día a día del joven ingeniero.

En este contexto, la Conferencia de Directores de las Escuelas Francesas de Ingenieros ha querido establecer un balance lo más completo posible de la enseñanza de idiomas en la escuelas superiores francesas. En un estudio titulado « La diversidad de la enseñanza de las lenguas extranjeras en las escuelas de ingenieros », la CDEFI evalúa las tendencias que se apuntan en la enseñanza de las lenguas en general y en algunas en particular, entre ellas, por supuesto, el español.

 

Enseignement langues étrangères dans éco
Document Adobe Acrobat 689.7 KB

Infos, actus... Partagez ces contenus et rejoignez-nous sur :

Nos sponsors pour l'année 2017

Association à but non lucratif (loi 1901) déclarée au Journal Officiel de la République Française

 © 2006-2017 GERES